Mon beau miroir

« On a le même prénom! »

Je suis au guichet de l’hôpital, qui est grand et impersonnel comme beaucoup d’hôpitaux, et je me sens dans les 12 travaux d’Astérix.

Ce matin je lisais un conte initiatique sur une princesse qui n’était pas heureuse avec son prénom: Rose, et qui apprend à l’aimer à travers une fleur, la rose.

Plus tard dans la journée, je rencontre une Armonie. Même sonorité et à deux lettres près la même orthographe (pour moi, c’est Armony). C’est fou, je n’en rencontre que très rarement.

Si j’aime mon prénom? je ne sais pas. Je dirais que c’est délicat. Souvent quand je le donne, je reçois quelque chose comme: « wouaw c’est beau! », regards un peu admiratifs et bizarrement ça m’a souvent mis mal à l’aise.

Quand cette jeune femme ravissante et sublime m’a dit dans un grand sourire « On a le même prénom », en fait, ça m’a fait tellement plaisir. A mon tour je me suis sentie belle et  spéciale.

Et puis, je repense au conte. Dans sa quête initiatique, l’adolescente décide d’aller consulter un vieux sage qui vit au milieu d’une forêt de bambous. Ce dernier lui dit « La beauté ne s’achète pas, elle se découvre jour après jour à qui veut bien la voir ». A la fin de l’histoire, Rose découvre la beauté de la fleur jour après jour sous des facettes différentes, et Rose apprend à s’aimer.

Hier, j’ai justement planté un rosier dans mon jardin…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *